V. Kulvinskas

 

            Henri Joyeux

 

Ann Wigmore

 

Ann Wigmore : cancer, SIDA, rien ne résiste aux jus de plantes germées

THE DIVERSITY OF NATURAL CANCER CURES : By Walter Last

Ann Wigmore pioneered and promoted wheat-grass juice after curing her own cancer with it in combination with an organic vegetarian diet. Together with Victoras Kulvinskas she formed the Hippocrates Health Institute in Boston, and branches and health farms using wheat grass juice quickly sprang up in many countries.

It appears to be therapeutically more effective if a non-centrifugal juicer is used, possibly just a mincer with the juice pressed by hand. While much more expensive (and probably somewhat less effective), claims have also been made for powdered barley grass extract as a cancer cure.  

sources : http://www.mrbean.net.au/~wlast/cancerdiversity.htm 

Témoignage du docteur Pfeffer
"Mon nom est Dan Pfeffer, docteur en médecine. En février 1987, j'ai eu un test positif au HTLV-3, et le diagnostique fut d'un pré-Sida. Mes symptômes étaient des sueurs nocturnes, et de la lymphadenopathie. J'ai vu plusieurs médecins et spécialistes pendant 3 mois. Ils m'ont demandé si je prenais des médicaments. J'ai refusé les médicaments jusqu'à ce qu'ils deviennent absolument nécessaires. Tout le temps, je sentais une force à l'intérieur de moi qui me guidait et qui me disait que je traverserai cette épreuve si je faisais confiance à ma croyance que la guérison vient de l'intérieur de soi-même. Le jour où j'ai contacté Ann Wigmore est le jour où ma vie a commencé vraiment. J'ai fait des lavements au jus de pousses de blé, des implantations et continuai à boire de cette chlorophylle liquide. Avant mon congé d'un mois, mon SGOT était de 670, ce qui est très élevé. Mes lymphocytes T et B étaient loin de la norme. A la fin d'un mois de congé, mes enzymes du foie étaient redevenus normaux, mon SGOT n'étaient qu'à deux points de la norme. Mes cellules T4 étaient descendues à 370. L'équilibre entre mes cellules T-helper/T-suppresseur étaient de nouveau normal. Mes cellules T11 étaient à sept points de la norme. Tout était à nouveau normal. Les médecins prétendaient que c'était impossible. Mon généraliste voulait d'autres tests de la part des spécialistes et il m'a dit que j'avais le virus Epstein-Barr et une hépatite chronique. Je me souviens de l'avoir regardé et je l'ai remercié de sa peine. Je lui ai dit que je ne voulais pas accepter son diagnostic. J'ai fait refaire tous mes tests. Toutes les numérations sur la lymphe étaient normales ainsi que celles de mon foie. Les médecins n'ont fait aucun commentaire à ce sujet. Je continue mon programme depuis un an et deux mois, depuis mon nettoyage initial. Cela a pris tout ce temps et je viens de refaire un test HTLV-3 et il est redevenu négatif. Je réalise que ce que je mange et comment je mange ainsi que mon attitude cela fait ma possibilité de vie ou de mort. J'ai choisi de vivre. Je dédie ma vie à aider les gens à s'aider eux-même à vaincre le Sida parce que je suis une preuve vivante que cela peut être fait."

Sources : http://perso.wanadoo.fr/sidasante/temoigna/temannwi.htm

Accueil ] Remonter ]